L’atelier des miracles – Valérie Tong Cuong

Les trois personnages n’avaient rien demandé, ils ne vivaient pas vraiment, ils survivaient tout au plus. Entre Mariette qui n’est heureuse nulle part, Millie qui opte pour l’amnésie et Monsieur Mike qui n’a jamais croisé le bonheur non plus, on avance dans ce roman sans jamais s’ennuyer. Les portraits croisés progressent grâce à Monsieur Jean et son « atelier ».

 Grâce à ce beau roman, on croit à la seconde chance, aux rencontres improbables qui permettent des miracles, au nouveau départ, ce n’est pas qu’une promesse.

Je ne suis pas déçue par la fin du livre, même si je trouve que certains enchainements sont trop rapides.  Mais qui suis-je pour me permettre une telle remarque ? Moi qui rêverais de pouvoir écrire un tel livre. Félicitations à Valérie Tong Cuong, un auteur que je ne suis pas prête d’arrêter de lire. D’ailleurs, je me dépêche de me procurer « L’ardoise magique », « Providence » et tous les autres !!!

 

 

Rien ne s’oppose à la nuit

Comme Lucile devait être belle ! Il suffit de regarder la photo de couverture.Cette jolie blonde au regard doux, qui fume avec classe inspire beaucoup de mystère. Et tous les lecteurs de ce livre pourront vous le dire. La maman de Delphine fut un véritable mystère pour elle. L’auteure a eu beaucoup de courage pour affronter sa famille, pour écrire sa douleur, sa vie, la vie borderline de sa maman. D’une incroyable sensibilité, elle décrit son enfance compliquée, la vie de ses grand-parents (avec tous les secrets qui vont avec toutes les familles).

Dès les premières pages, le ton est donné.

Delphine de Vigan raconte Lucile dans Rien ne s’oppose à la nuit car ainsi que le chante Bashung « Plus Rien ne s’oppose à la nuit,rien ne justifie » . Rien ne s’oppose à la paix de l’âme et pour ce faire il faut revisiter la mère, remonter son passé lourd de traumatismes et la réhabiliter… enfin !

Delphine de Vigan est l’auteur du best-seller No et moi, traduit en 24 langues, étudié dans les collèges car évoquant les problèmes des ados et dernièrement adapté au cinéma. Les heures souterraines a également eu un énorme succès.
Rien ne s’oppose à la nuit a remporté plusieurs prix. Prix du Roman FNAC 2011, Prix Roman France Télévisions 2011, Prix RENAUDOT des Lycéens 2011, Prix des lectrices de «Elle».

Procurez-vous cet ouvrage, lisez-le et surtout partagez, dites moi ce que vous en pensez…